Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/01/2014

Les "crocodiles" de "l'or bleu" français et l'Europe

Lundi 13 janvier 2014 était organisé par la nouvelle Association "aigue" de Beaune (COTE D'OR) le documentaire peu apprécié par les "crocodiles de l'or bleu" (l'eau) "WATER MAKES MONEY" que je traduirais par "se faire du fric sur le dos des usagers des services publics de l'eau".

Nous attendions Jean-Pierre TOULY, ancien employé de VEOLIA, qui n'a pu venir pour des raisons personnelles nous confirmer tout ce qui est présenté dans ce documentaire.

Merci quand même à l'association AIGUE.

Compte tenu qu'il s'agit du devenir de la gestion de l'eau (distribution et assainissement), nous faisons le relais d'une récente publication du 23 décembre 2013 (3 semaines) que nous livrons à nos visiteurs.

"EAU et ASSAINISSEMENT

Lundi 23 décembre 2013

Vers l'interdiction de confier les Droits de l'Homme à des sociétés financières

Mots-clés :  eau, Europe, Droit de l'Homme, charge régalienne, Véolia, pétition d'initiative citoyenne, fin de Véolia dans les services publics

 

« En cette veille de Noël, je ne résiste pas au plaisir de vous transmettre ce message de Jean-Luc Touly.

Les Droits de l'Homme vont-ils conquérir leur statut de charge régalienne sur laquelle nul, même l'administration, n'a le droit de faire des profits.

Véolia vole en éclats, elle ne sait toujours pas pourquoi !

L'Europe va finir par entrapercevoir ce qu'est la République !

Bravo ! l'Europe !

Bravo surtout à tous ceux qui se battent  depuis longtemps comme des chiens pour arriver à ce résultat.

En tout cas, c'est un encouragement formidable pour les citoyens à " s'associer ".

le 23 décembre 2013

Jean-Luc Touly <touly@acme-eau.com>

 

 

 

à fr-fame, lettre, Ray, p1dufau, Eric, annie.bouzinac, Bonnard, gabriel, genestoux, demathieu, Julie, graziella.ghil.

 

« La Commission européenne a annoncé aujourd'hui avoir enregistré une initiative citoyenne lui demandant de légiférer pour assurer le droit à l'eau et exclure la gestion des ressources hydriques des règles du marché unique. 

L'initiative "l'eau est un droit humain" a recueilli 1,84 million de signatures, dont 1,3 million en Allemagne, précise le comité organisateur dont le principal promoteur est la Fédération syndicale européenne des services publics (FSESP).

Les signataires réclament le droit à l'eau et à son assainissement, demandent que "l'approvisionnement en eau et la gestion des ressources hydriques ne soient pas soumis aux règles du marché intérieur et que les services des eaux soient exclus de la libéralisation".

Bruxelles a été contraint de retirer en juin le secteur de l'eau d'une proposition de loi européenne sur les concessions face aux craintes d'une privatisation en Allemagne, où il est géré par les municipalités.

L'initiative "l'eau est un droit humain" s'inscrit dans la bataille qui oppose les grandes entreprises privées françaises du secteur de l'eau, comme Veolia et Suez qui souhaitent exporter leur modèle public-privé, aux régies publiques qui gèrent la distribution de l'eau en Allemagne, mais aussi aux Pays-Bas et dans les pays scandinaves.

La Commission européenne va inviter les organisateurs de l'initiative à soumettre leurs arguments dans les trois mois et une audition sera organisée au Parlement européen. L'exécutif bruxellois décidera ensuite si elle compte agir et comment. »

La veille des échéances électorales qui concernent tous les usagers des services publics de l'eau et de l'assainissement, il est temps de s'inquiéter de ses factures d'eau et d'assainissement, et de s'interroger sur la "gestion de l'eau" par nos élus en place qui se représentent aux citoyens usagers et leur demander des comptes.

 

 

Les commentaires sont fermés.